Day 4… le jour le plus dur

J’adorais les matins. Toujours l’occasion de faire des tonnes de câlins et de s’éveiller doucement avec la nature!
Très peu de photos pour cette journée très chargée.
Beaucoup de kilomètres avalés sur des lignes droites, que nous avons renommées … les routes de la mort.
Une pause salvatrice pour se baigner dans l’eau turquoise du lac de Sanguinet et hop en selle!
Une autre pause dans un magasin bio pour satisfaire l’appétit gargantuesque de Yann et de nouveau des coups de pédales!

Arrivé enfin au camping nous nous sommes isolés dans un petit coin tranquille, loin de l’agitation que l’on peu trouver dans ce genre d’endroit, préférant nous reposer au calme. et profiter de la beauté des Landes.
Ce que nous savions pas encore c’est que le lendemain nous aurions alors tout le loisir d’en apprécier l’immensité… en nous perdant… obligé de bivouaquer au milieux de nul part!

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Facebook comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.